Le Glyphosate

Qu’est-ce que c’est ?

 
Le glyphosate est une molécule pourvue de propriétés herbicides. Seul, il est peu efficace, mais les industriels y ajoutent des produits chimiques pour le rendre plus actif et faciliter son absorption par les plantes. La molécule pénètre par les feuilles et se diffuse jusqu'aux racines. Il s'agit-là d'un herbicide total, autrement dit, il tue toutes les plantes sans distinction - excepté celles génétiquement modifiées pour lui résister. Une méthode radicale qui n'empêche pas de semer ou de replanter environ une semaine après sa pulvérisation pour une simple et bonne raison : cette molécule est inactivée au contact du sol. On la retrouve notamment dans le Roundup, ce désherbant courant produit par Monsanto.
En mars 2015, le Roundup a été classé comme cancérogène "probable chez l'homme" par l'Agence du cancer de l'Organisation mondiale de la santé (IARC). En cause : un herbicide, le glyphosate, son composant principal. Même si les "preuves sont limitées", les risques liés à la présence de cet herbicide sont importants, précisait ainsi dans son rapport l'IARC. A noter, tout de même, que la classification comme cancérogène "probable" n'a aucun caractère contraignant pour les gouvernements. Pour le Dr Laurent Chevallier, attaché au CHU de Montpellier, chef de l’unité de nutrition, médecine environnementale en clinique et auteur du livre Antitoxique (aux éditions Fayard), les dangers de ce désherbant sont bien réels, notamment pour les professionnels. Quand nous l'avion interrogé au moment de la sortie de Ségolène Royal pour interdire le Roundup, le médecin craignait d'ailleurs "un effet d'annonce". "Le risque de cancer pourrait concerner les personnes les plus exposées, les agriculteurs, les jardiniers et toutes les personnes qui travaillent dans les chaînes production", affirmait le médecin, spécialiste en médecine environnementale.
 

Que pouvons nous faire ?

Il ne faut jamais oublier que c’est nous qui avons le contrôle sur ce que nous mettons dans nos assiettes, c’est à nous de leur dire ce que nous voulons. Le pouvoir que nous avons est énorme, mais malheureusement nous l’oublions. Ce que nous achetons c’est cela le pouvoir, si nous décidons tous de ne pas prendre un produit parce qu’il est cancérigène, ça les touchera dans leur portefeuille, alors là il déciderons de changer. Tous nous avons beau marcher devant les parlements de ce monde mais si nous continuons à consummer leur produit quand même rien ne changera. Il faut leur dire par nos geste d’arrêter, que nous ne voulons plus cela.

Bloc Embed
Ajoutez une URL d''intégration ou du code. En savoir plus