Peu de temps

Moi qui était habituer de partir avec mon sac à dos, tout était devenue tellement simple, peut être un peu trop. Maintenant il y a tellement d’inconnue, pour dire vrai je capote un peu. Je vois le temps qui fil et j’ai fais trop peu, en tout les cas pas assez pour moi, j’aimerais avancer plus vite.

Encore-là je dois me servir de mon expérience, de tout ces voyages que j’ai fais et relaxer un peu, parce que je sais qu’un voyage trop préparer, tu ne respire plus. La beauté de voyager c’est de reconnecter avec ton environnement, mais plus encore avec ce que tu a à l’intérieur de toi, pour cela tu dois recommencer à rêver et voir toute la beauté d’ans un rêve.

Je sais que tout viendra bien qu’à ce placer…

Vagabond

Rémi tremblayCommentaire