un être imparfait…

Encore une fois j’ai ce besoin d’écrire, je me demande bien pourquoi. J’essais de réfléchir au tout début, la toute première fois, je pense que je ne devait pas me sentir bien, parce qu’au début j’écrivais toujours sur ce que je ne pouvais pas exprimé. Une chose que je savais à ce moment c’est que le fait de tout mettre sur papier me faisait beaucoup de bien, on dirait que cela me nettoyais l’âme.

Tout était privé, je ne me souviens plus combien de journal que j’ai écris mais je sais que c’était plusieurs dizaines, parfois j’allais y jeter un coup d’oeil, je lisais quelque lignes et je souriais, parce que j’avais tellement changé, car la personne qui avait écrit ces lignes n’existait plus, j’étais rendu ailleurs. Un jour j’ai décidé de tout brûler mes livres, pourquoi ! je ne sais pas, j’aurais pu les garder sans aucune gêne et peut être en tourner quelque page encore aujourd’hui. Mais j’ai toujours cru que le passé doit rester au passer et le présent au présent, toujours retourner dans le passer fait que parfois nous y sommes encore, mais la vie change et nous aussi, nous nous devons de faire un trait pour mieux avancer.

Un moment donné j’ai complètement arrêté d’écrire, même en voyage, je voulais juste vivre, je pense. Après quelque temps je ne sais pas pourquoi, je me suis surpris à écrire sur le web, toute était différent, les gens me jugeais parfois très durement, mais pas sur le contenue mais sur le contenant, parce que je faisais (toujours) des fautes. J’ai du encore une fois me remettre en questions, ça été une bonne chose puisque j’ai appris que je détestais la perfection, la perfection n’a pas d’âme, elle est robotique ( en tout cas pour moi ). J’aime être imparfait, cela me prouve que je suis humain, lorsque je fais des erreurs ( partout dans la vie ) je me sens plus vivant que lorsque je réussit quelque chose ( y faudrait que je vois un psy pour ça 🤪) J’ai donc laissé les lecteurs libre de leur pensés et moi j’ai décidé de rester ce que j’était un être imparfait.

Je n’est jamais écris pour être lu, mais pour me sentir bien et cela encore aujourd’hui. Dans l’écriture je me suis découvert, j’ai tellement appris sur moi, parce que lorsque tu dois exprimé en des mots ce que tu ressent et les lire par la suite, c’est très puissant. Je pense, maintenant que le soleil c’est levé plusieurs fois, être convaincu que ce moyen de m’exprimé restera pour longtemps encore, mais qui sait ce que la vie mettra sur mon chemin..