Mais où doit-on tirer la ligne ?

Toujours ce questionnement qui remonte à la surface. Il m’arrive de ne plus savoir ou tirer la ligne, lorsque je prépare mon voyage. Aujourd’hui je suis allé chez MEC faire quelque achats, j’emporte toujours ma liste pour ne rien oublier, comme cela j’achète ce que j’ai vraiment besoin. Tout en marche de long en large le plancher du magasin et en portant un regard sur tout la quantités incroyable de choses qu’il y avait dans le magasin, c’est là que ça ma frappé. Je me suis posé la questions sur mon prochains voyage, mais est-ce que j’ai besoin de tant de chose pour faire ce voyage, si j’écoutais les blogs, les vidéo, et surtout les vendeurs, il me faudrait presque toute en double, mais est-ce que c’est si nécessaire.

Si je pense à tout ceux qui ont marché comme moi sur d’autre terre, la découverte, l’échange entre d’autre peuple, l’aventure, devait être les choses les plus importantes, mais aujourd’hui nous voulons tellement ne plus vivre l’inconnue que nous ne laissons pas notre vie derrière nous, nous l’emportons presque entièrement avec nous dans nos sacoches ou sur notre dos, alors qu’arrive-t-il cet aventure, si aventure il y a .

Moi aussi j’emporte portable, caméra, etc etc…alors la ligne est très mince entre le peu et le beaucoup ( si vous savez ce que je veut dire ) Je sais que vie de mon temps, je ne peu retourner en arrière ou le plaisir de voyager était sans doute plus simple qu’aujourd’hui, mais il faudra bien arrêter quelque par….

Il nous faut redécouvrir le plaisir de voyager le plus simplement possible, parce que sinon à quoi bon faire tout cela. Il me faudra faire attention pour ne jamais devenir moi même un produit de consommation et surtout tracer une ligne pour que le voyage devienne pas lui même vide de tout sens.

Rémi tremblayCommentaire